Les Aigles Impériaux


 
AccueilCalendrierGalerieFAQMembresS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Louis
 
Lannes
 
O'Higgins
 
Bruix
 
Colonel Napoléon I
 
{LCR}Coignet
 
Cassiius
 
Capitaine Montcalm
 
Duchesse de Montebello
 
Kléber
 

Partagez | 
 

 Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lannes
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 28
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Ven 30 Oct - 17:13

Nous pourrions mettre en "annonce" ce sujet....

L'hymne russe chanté par l'armée
Revenir en haut Aller en bas
O'Higgins

avatar

Nombre de messages : 1382
Localisation : St Etienne
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Ven 30 Oct - 17:26

Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Ven 30 Oct - 19:16

Hymne Français (le plus beau ! ^^) :

Version longue, par les chœurs de la Garde Républicaine :


Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Ven 30 Oct - 22:23

La Marche des Cuirassiers et la Victoire est à Nous (Ier Empire) :

Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Adjudant.Davout

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 26
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Ven 30 Oct - 22:40

La Marche des Grognards, la Garde impériale.

Revenir en haut Aller en bas
&(CdC)Ecuyer_Thomas

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 22
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 2:08

La voix de Mademoiselle dans la Marseillaise est a chier --'
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 2:54

C'est toi qui est à chier.

J'ai envie de dire qu'à partir du moment où c'est la Marseillaise, ça ne peut pas être moche ^^.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Colonel Napoléon I
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 22
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 14:39

pas faux !
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 15:12

La musique militaire sous l'Empire
Par Thierry Vette, uniformologue.


" Il est important de différencier la musique régimentaire, des tambours ou trompettes qui sont des soldats (militaire).

Les musiques régimentaires étaient composaient d'hommes employés (rémunérés) par le conseil d'administration des régiments, ainsi plus le régiment avait ses caisses pleines, plus il avait une belle musique (entendez : nombreuse et luxueusement habillée). Ces hommes étaient appelés "gagistes" et touchaient la même solde qu'un soldat; ils ne devaient, théoriquement, pas excédés le nombre de 8, mais cela était rarement les cas. Lors des revues ou des entrées dans les villes, notamment les capitales étrangères, ils étaient placés en tête des régiments mais aux combats, ils étaient placés en retrait.

Les tambours et trompettes ne sont pas considérés comme musiciens, ce sont des soldats à part entière. Dans l'infanterie chaque compagnie doit avoir deux tambours, deux trompettes pour la cavalerie. Ils ont pour rôle essentiel de transmettre les ordres et commandements sur le champ de bataille (la charge, la diane, la victoire est à nous...entre autre). Pour être plus visible des officiers ils ont généralement une tenue inversée (la couleur distinctive devient celle du fond de l'habit et réciproquement). L'emplacement des tambours et trompettes dans les régiments sont réglés par les ordonnances en vigueur, c'est à dire du " 1°août 1791"pour l'infanterie et de "vendémiaire" An XIII pour la cavalerie. En 1812, une rupture se joue dans l'uniforme des tambours et trompettes : depuis la révolution, l'armée avait tentée de faire disparaître les galons de livrée, mais l'Empereur va décidé en 1812 de régulariser une tenue avec une couleur unique (vert foncé) et un galon représentant une aigle et un "N". Les habit de ce type sont rarissimes, la tenue d'un trompette déserteur du 4° chevau-léger, retrouvée dans le plancher d'une auberge allemande nous présente la simplicité de ce modèle issu de la circulaire du 30 décembre 1811.

La Garde Impériale a quant à elle toujours eu un régime particulier, depuis la Garde du Directoire, Garde des Consuls puis enfin Impériale. Elle était en effet pourvue d'une quarantaine des meilleurs instrumentistes, habillés des plus beaux draps et des plus rutilantes dorures. Comme on le disait à l'époque de manière humoristique : "il vaut mieux faire prisonnier un tambour major, qu'un officier" richesse de l'uniforme oblige. Des partitions dédiées à la Garde et à un événement très particulier ont survécu et sont aujourd'hui reproduit par de très habiles groupes de reconstitutions (Branle bas des marins de la Garde, la marche des bonnets à poil, la marche des grenadiers à cheval, la marche de la Garde à Leipzig, la marche de la garde à Waterloo...).Certains de ces morceaux étaient
l'œuvre de compositeurs très en vue à l'époque tels que Gebauer, Buhl ou
le turinois Cherubini."
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Colonel Napoléon I
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 22
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 15:13

Oo : je dormirais moins bête ce soir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 15:14





La Marseillaise, hymne national français, fut composée en 1792 par Claude-Joseph Rouget de Lisle, qui était un officier français du Génie.

La France étant en guerre contre l'Autriche et la Prusse, le bataillon "Les enfants de la Patrie" dont faisait partie le capitaine Rouget de Lisle était en garnison à Strasbourg. Le 25 avril, Rouget de Lisle, qui était aussi poète et violoniste, se vit demander par le maire et par les généraux de l'armée du Rhin, de composer un chant de guerre. Il se mit aussitôt à l'oeuvre et le lendemain matin, "Le chant de guerre pour l'armée du Rhin" était né et se répandit aussitôt dans toutes les garnisons.

Parvenu jusqu'à Marseille, ce chant fut accueilli avec un enthousiasme encore accru par la population, puis repris par le bataillon des Fédérés marseillais montant vers Paris, dont les rangs se renforçaient de nombreux volontaires.

C'est au son de ce chant de guerre que le bataillon des Fédérés marseillais, arrivé à Paris, participa le 10 août 1792 à l'insurrection du Palais des Tuileries. Dès lors, "Le chant de guerre de l'armée du Rhin" devint "La Marche des Marseillais" qui entraîna souvent les armées françaises dans leurs combats, comme à Jemmapes en novembre 1792, à Wattignies et Wissembourg en 1793, ou durant la campagne d'Italie avec Napoléon Bonaparte en 1800.

"La Marche des Marseillais" fut décrétée chant national le 14 juillet 1795, mais c'est finalement le 14 février 1879 que, sous le nom de "La Marseillaise", ce chant fut consacré hymne national.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 15:26

Marche du Régiment de Sambre et Meuse





Cette chanson patriotique a été composée à la gloire des armées de la République.

En 1792, les armées de la Révolution, largement composées de volontaires, partirent combattre en Belgique les armées de l'Europe coalisée, dont l'objectif était de restaurer par la force l'Ancien régime. L'invasion du territoire de la jeune nation française put ainsi être stoppée à Valmy, le 20 septembre 1792. Le chant reprend aussi une proclamation faite en 1796 par le général Bonaparte, alors général en chef de l'armée d'Italie, qui rend hommage aux soldats au moyen de paroles restées célèbres: "Nus, mal nourris, vous n'avez ni souliers, ni habits, ni chemises, presque pas de pain et nos magasins sont vides. Ceux de l'ennemi regorgent de tout, c'est à vous de les conquérir. Vous le voulez, vous le pouvez, partons!"

Le régiment de Sambre et Meuse est devenu l'une des plus célèbres marches militaires françaises.


Paroles :

Tous ces fiers enfants de la Gaule
Allaient sans trêve et sans repos
Avec leurs fusils sur l'épaule,
Courage au cœur et sac au dos.
La gloire était leur nourriture,
Ils étaient sans pain, sans souliers,
La nuit ils couchaient à la dure
Avec leur sac pour oreiller.


Refrain
Le régiment de Sambre et Meuse
Marchait toujours au cri de "liberté!",
Cherchant la route glorieuse
Qui l'a conduit à l'immortalité.

Le choc fut semblable à la foudre
Ce fut un combat de géant
Ivres de gloire, ivres de poudre
Pour mourir, ils serraient les rangs.
Le régiment par la mitraille
Était assailli de partout,
Pourtant, la vivante muraille
Impassible, restait debout !


Pour nous battre, ils étaient cent mille
A leur tête, ils avaient des rois !
Le général, vieillard débile
Faiblit pour la première fois
Voyant certaine la défaite,
Il réunit tous ses soldats
Puis il fit battre la retraite.
Mais eux ne l'écoutèrent pas.

Le nombre eut raison du courage
Un soldat restait, le dernier !
Il se défendit avec rage
Mais bientôt fut fait prisonnier.
En voyant ce héros farouche,
L'ennemi pleura sur son sort,
Le héros prit une cartouche
Jura, puis se donna la mort !


Dernier refrain
Le régiment de Sambre et Meuse
Reçut la mort au cri de "Liberté"
Mais son histoire glorieuse
Lui donne le droit à l'immortalité !
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 15:50

Le Chant du Départ





Le Chant du Départ a été écrit en 1794, durant la révolution française par le poète-dramaturge Marie-Joseph Chénier. Etienne Nicolas Méhul en composa la musique.

Les soldats de l'An II l'appelèrent le frère de la Marseillaise. Il devint l'hymne officiel du Premier Empire. Ce chant magnifique qui est un veritable tableau musical, évoque successivement un député haranguant des conscrits, une mère qui a perdu un enfant à la guerre, deux vieillards encourageant les guerriers, un enfant chantant la gloire de deux enfants héros morts pour la république et la liberté, une épouse, une jeune fille, des guerriers.

En ce temps là, la Révolution française se voulait universelle et ses martyrs exaltés mouraient avec enthousiasme pour le salut des peuples du monde. Tout comme la Marseillaise, le Chant du Départ, chant majestueux et débordant d'énergie guerrière, a porté aux frontières les régiments de volontaires de la République, et les a soutenu dans leurs durs combats contre les armées ennemies, où ils écrivirent des pages de gloire qui sont parmi les plus belles et les plus héroïques de l'histoire de France.

Le Chant du Départ, chant guerrier par excellence, est encore de nos jours, chanté par l'armée française.


Paroles :



Un député du peuple
La victoire en chantant, nous ouvre la barrière;
La liberté guide nos pas.
Et du nord au midi, la trompette guerrière
A sonné l'heure des combats.
Tremblez, ennemis de la France,
Rois ivres de sang et d'orgueil ,
Le peuple souverain s'avance;
Tyrans, descendez au cercueil.


Refrain
La République nous appelle,
Sachons vaincre ou sachons mourir.
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir. bis


Une mère de famille
De nos yeux maternels ne craignez pas les larmes,
Loin de nous de lâches douleurs.
Nous devons triompher quand vous prenez les armes,
C'est aux rois à verser des pleurs.
Nous vous avons donné la vie,
Guerriers, elle n'est plus à vous;
Tous vos jours sont à la patrie,
Elle est votre mère avant nous.
Refrain...

Deux vieillards
Que le fer paternel arme la main des braves,
Songez à nous au champ de Mars.
Consacrez dans le sang des rois et des esclaves,
Le fer béni par vos vieillards.
Et, rapportant sous la chaumière,
Des blessures et des vertus,
Venez fermer notre paupière
Quand les tyrans ne seront plus.
Refrain...

Un enfant
De Barra, de Viala, le sort nous fait envie,
Ils sont morts, mais ils ont vaincu.
Le lâche accablé d'ans n'a point connu la vie,
Qui meurt pour le peuple a vécu.
Vous êtes vaillants, nous le sommes;
Guidez-nous contre les tyrans;
Les républicains sont des hommes,
Les esclaves sont des enfants.
Refrain...


Une épouse
Partez, vaillants époux, les combats sont vos fêtes,
Partez, modèles des guerriers.
Nous cueillerons des fleurs pour en ceindre vos têtes,
Nos mains tresseront vos lauriers.
Et, si le temple de mémoire
S'ouvrait à vos mânes vainqueurs,
Nos voix chanteront votre gloire,
Nos flancs porteront vos vengeurs.
Refrain...

Une jeune fille
Et nous, soeurs des héros, nous, qui de l'hyménée
Ignorons les aimables noeuds,
Si pour s'unir un jour, à notre destinée
Les citoyens forment des voeux,
Qu'ils reviennent dans nos murailles,
Beaux, de gloire et de liberté,
Et que leurs sang dans les batailles
Ait coulé pour l'égalité.
Refrain...

Trois guerriers
Sur ce fer, devant Dieu, nous jurons à nos pères,
A nos épouses, à nos soeurs,
A nos représentants, à nos fils, à nos mères
D'anéantir les oppresseurs.
En tous lieux, dans la nuit profonde
Plongeant l'injuste royauté,
Les Francais donneront au monde
Et la paix, et la liberté.
Refrain...
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Adjudant.Davout

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 26
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 15:52

Les deux Hymnes Ecossais

Scotland the Brave



Flower of Scotland

Revenir en haut Aller en bas
O'Higgins

avatar

Nombre de messages : 1382
Localisation : St Etienne
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 21:04

Ça ne prend pas un "u" Musiques?
Revenir en haut Aller en bas
Adjudant.Davout

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 26
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 22:07

Normalement oui ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 22:33

De toute façon, Lannes, c'est un illettré Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
O'Higgins

avatar

Nombre de messages : 1382
Localisation : St Etienne
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Sam 31 Oct - 23:30

Il est Suisse-Alsaciennisé de toute façon.
Il y a des mélanges a ne pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Dim 1 Nov - 1:30

Bien d'accord, c'est comme communiste Razz

Bon allez on revient au sujet les gars.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Dim 1 Nov - 1:43

On change d'époque :

Le Rêve Passe






Cette chanson a été créée un siècle après l'épopée des armées de Napoléon, qui fut sanglante, certes, mais qui fut aussi sans doute, une des périodes les plus glorieuses que les armées françaises aient pu connaître au cours de leur histoire, car il leur était demandé de défendre la France menacée par plusieurs puissances étrangères coalisées. Elle fut écrite après la défaite militaire et la perte de l'Alsace-Lorraine subies par la France à la suite de la guerre de 1870-1871, et quelques années seulement avant la première guerre mondiale de 1914-1918.

Certains y voient le symbole de la revanche. Mais on y exalte surtout la vaillance des soldats et la magnifique folie de tous ceux qui ont offert leur vie pour leur patrie, et à ce prix, gagné leur parcelle de gloire et d'immortalité ...


Paroles :




Les soldats sont là-bas endormis sur la plaine,
Où le souffle du soir chante pour les bercer,
La terre aux blés rasés parfume son haleine,
La sentinelle au loin va d'un pas cadencé.
Soudain voici qu'au ciel, des cavaliers sans nombre
Illuminent d'éclairs l'imprécise clarté,
Et le petit chapeau semble guider ces ombres
Vers l'immortalité.

Les voyez-vous,
Les hussards, les dragons, la Garde,
Glorieux fous
D'Austerlitz que l'Aigle regarde,
Ceux de Kléber,
De Marceau chantant la victoire,
Géants de fer
S'en vont chevaucher la gloire.

Mais le petit soldat
Voit s'assombrir le Rêve,
Il lui semble là-bas
Qu'un orage se lève,
L'hydre au casque pointu
Sournoisement s'avance ;
L'enfant s'éveille, ému,
Mais tout dort en silence
Et dans son cœur le songe est revenu.
Les canons !
Les clairons !
Ecoutez !
Regardez !

Les voyez-vous,
Les hussards, les dragons, la Garde,
Ils saluent tous
L'Empereur qui les regarde.

Et dans un pays clair où la moisson se dore,
L'âme du petit bleu revoit un vieux clocher.
Voici la maisonnette où celle qu'il adore
Attendant le retour, tient son regard penché.
Mais tout à coup… Douleur ! Il la voit plus lointaine,
Un voile de terreur a couvert ses yeux bleus.
Encore les casques noirs, l'incendie et la haine,
Les voilà ce sont eux !

Les voyez-vous,
Leurs hussards, leurs dragons, leur Garde,
Sombres hiboux
Entraînant la vierge hagarde.
Le vieux Strasbourg
Frémit sous ses cheveux de neige;
Mourez tambours,
Voici le sanglant cortège ;

Bientôt le jour vermeil
A l'horizon se lève.
On sonne le réveil,
Et c'est encor le Rêve;
Les Géants de l'An deux
Sont remplacés par d'autres,
Et ces soldats joyeux
France… ce sont les nôtres.
Blondes aimées ! Il faut sécher vos yeux,
Vos amis, les voici.

Les voyez-vous,
Les hussards, les dragons, l'Armée,
Ils mourront tous
Pour la nouvelle épopée.
Fiers enfants
De la race
Sonnez aux champs
Le Rêve passe.


Dernière édition par Consul Louis le Dim 1 Nov - 1:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 23
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Dim 1 Nov - 1:45

Le Clairon




Chacun sait que le clairon est un instrument de musique à vent, à embouchure en cuivre ou en laiton, utilisé par les militaires pour sonner la charge ou annoncer les rassemblements. Cet instrument délivre quatre notes, qui sont obtenues au moyen d'une pression plus ou moins forte exercée par les lèvres de l'exécutant sur l'embouchure.

Mais il faut aussi se souvenir que, tout comme pour le trompette, le fifre ou le tambour, le nom de clairon est aussi donné au soldat qui joue de cet instrument.
Les paroles de la chanson "Le Clairon" ont été écrites en 1873 par le poète et homme politique Paul Déroulède, qui publia cette oeuvre dans le recueil "Les chants du soldat". La musique est d'Emile André.

Ce chant, patriotique par excellence, évoque le comportement héroïque d'un vieux caporal-clairon des zouaves, frappé à mort lors d'un assaut contre les Prussiens. Continuant à jouer jusqu'à son dernier souffle, le soldat ne consent à rendre l'âme que lorsque sa tâche est accomplie. Il exalte ainsi l'esprit de sacrifice et aussi le désir de revanche, qui étaient ceux de nombreux Français après la douloureuse défaite de 1871, qui coûta à la France la perte de l'Alsace - Lorraine. Le Clairon fit la gloire de Paul Déroulède et on l'enseigna dans les écoles publiques durant de nombreuses années.



Paroles :

1 - L'air est pur, la route est large,
Le Clairon sonne la charge,
Les Zouaves vont chantant,
Et là-haut sur la colline,
Dans la forêt qui domine,
On les guette, on les attend.

2 - Le Clairon est un vieux brave,
Et lorsque la lutte est grave,
C'est un rude compagnon;
Il a vu maintes batailles
Et porte plus d'une entaille,
Depuis les pieds jusqu'au front.

C'est lui qui guide la fête,
Jamais sa fière trompette
N'eut un accent plus vainqueur,
Et de son souffle de flamme,
L'espérance vient à l'âme,
Le courage monte au coeur.

3 - On grimpe, on court, on arrive,
Et la fusillade est vive,
Et les autres sont adroits.
Quand enfin le cri se jette:
" En marche! A la baionnette !"
Et l'on entre sous le bois.

4 - A la première décharge,
Le Clairon sonnant la charge
Tombe frappé sans recours;
Mais, par un effort suprême,
Menant le combat quand même,
Le Clairon sonne toujours.

Il est là, couché sur l'herbe,
Dédaignant, blessé superbe,
Tout espoir et tout secours;
Et sur sa lèvre sanglante,
Gardant sa trompette ardente,
Il sonne, il sonne toujours.

Mais sa main qui le refoule,
Suspend un instant la mort,
Et de sa note affolée,
Précipitant la mêlée,
Le vieux clairon sonne encor.

5 - Puis, dans la forêt pressée,
Voyant la charge lancée,
Et les Zouaves bondir,
Alors le Clairon s'arrête,
Sa dernière tâche est faite:
Il achève de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
{LCR}Coignet

avatar

Nombre de messages : 562
Age : 61
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Jeu 17 Déc - 22:23


le pas redoublé


Dernière édition par Aiglon Coignet le Jeu 17 Déc - 22:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
{LCR}Coignet

avatar

Nombre de messages : 562
Age : 61
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Jeu 17 Déc - 22:26



Le salut des Aigles
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Napoléon I
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 22
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Ven 18 Déc - 13:46

Sympa, je préfère la première et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
{LCR}Coignet

avatar

Nombre de messages : 562
Age : 61
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   Ven 18 Déc - 16:02

Les Aigles voyons
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Musiques militaires de l'ancien régime à nos jours.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Musiques militaires en ligne
» Musiques militaires US 1812
» Des passagers d'Air Algérie bloqués pendant trois jours
» [KAZEBUL] Derniers jours avant fermeture définitive !
» Postez vos musiques de films/séries/jeux videos préférées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles Impériaux :: BIVOUAC :: Autour du Feu-
Sauter vers: