Les Aigles Impériaux


 
AccueilCalendrierGalerieFAQMembresS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Louis
 
Lannes
 
O'Higgins
 
Bruix
 
Colonel Napoléon I
 
{LCR}Coignet
 
Cassiius
 
Capitaine Montcalm
 
Duchesse de Montebello
 
Kléber
 

Partagez | 
 

 Livres sur la Révolution / Ier Empire

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 24
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Livres sur la Révolution / Ier Empire   Mar 19 Jan - 22:30

Napoléon Bonaparte étant un des personnages historiques ayant inspiré le plus d'ouvrages et de films, je vous propose de mettre ici tout les livres traitant du Ier Empire et de la Révolution, de préférence ceux que vous avez lu.


Je commence avec la série biographique de l'Empereur par Max Gallo, historien et membre de l'Académie Française.

Je la trouve très bien, c'est une biographie écrite un peu à la manière d'un roman comme celle de De Gaulle, donc très facile à lire.
Certaines mauvaises langues lui reprocheront son manque d'objectivité, on sent qu'il admire Napo, mais est-ce qu'on peut lui reprocher ? ^^







Souvenirs militaires de 1804 à 1814
, par le Général Duc de Fezensac (mémoires militaires).
La découverte des Souvenirs militaires du général duc de Fézensac parus en 1849, jamais réédités depuis, fait l'effet d'une pépite, oubliée au fond de la mine, que l'on vient de mettre subitement au jour. La grandeur des événements, la franchise du ton, l'élégance du style, donnent au récit un charme attachant. Personne, avant lui, n'a décrit le mouvement des armées avec autant de sobriété, jointe à autant de précision ; à coup sûr, il en est peu qui mettent mieux en lumière ce qu'est la guerre sous ses divers aspects : l'héroïsme, le dévouement, la gloire mais aussi les souffrances qui accompagnent les plus éclatants succès. Quant au fond, on est frappé par les exemples d'égoïsme ou de lâcheté au milieu desquels l'auteur, toujours à la pointe ou à l'extrême arrière-garde, brille de générosité et de courage. On est d'ailleurs fixé, dès les premières lignes sur la valeur du personnage, puisqu'il s'engage comme simple soldat à vingt ans, alors que les hautes relations des Montesquiou auraient pu lui valoir un poste d'état-major. Raymond de Fézenzac, descendant de l'ancienne famille des Montesquiou-Fézenzac, simple soldat en 1804, devient deux ans après officier d'ordonnance au quartier général du 6e corps du maréchal Ney. Après avoir été prisonnier des Russes, la paix de Tilsit lui permet de rentrer en France. L'aide de camp sert ensuite en Espagne et en Autriche, où il est nommé chef d'escadron et baron de l'Empire. Après la désastreuse campagne de Russie, jusqu'à la Berezina, il est ensuite nommé général de brigade et envoyé à Hambourg pour réprimer l'insurrection. Il se distinguera lors de la campagne de 1813, avant de
rentrer en France à la paix de 1814.


En cours de lecture.






Jakob Meyer, soldat de Napoléon 1808-1813, Mes Aventures de Guerre (mémoires militaires).
Jakob Meyer, maréchal des logis de l'armée de Westphalie, livre vingt
ans après les faits un récit épique de son parcours dans la grande
épopée napoléonienne, de la campagne d'Espagne à celle de Russie. Il ne
s'agit pas d'un journal de campagne à proprement parler, mais davantage
d'une série de faits divers, de l'amusant au dramatique, vécus et
ressentis personnellement par l'auteur, dont le statut politique et
militaire est particulier. Habitant du grand-duché de Hanovre, Jakob
Meyer devient citoyen émancipé du royaume de Westphalie, créé en 1807
par Napoléon. Moins d'un an plus tard, engagé volontaire, il va
participer aux combats sanglants des campagnes de Catalogne puis de
Russie. Dès 1815, la situation politique sera revenue au statu quo
ante, le royaume aura disparu. Mais pour les soldats de la Grande
Armée, rien ne sera plus pareil. On sent pourtant persister chez Jakob
Meyer l'attachement viscéral au "grand homme", dont le charisme a
entraîné des centaines de milliers d'Européens vers la gloire puis le
désastre. Mais son récit, loin de la geste héroïque de la Grande Armée,
dépeint aussi de manière crue l'histoire des petits et des sans-grade.
Un texte savoureux, vivant et heureusement sorti de l'oubli par deux
traducteur férus de généalogie.












Napoléon, mon aïeul, cet inconnu, Charles Napoléon.
On découvre l'enfance en Corse, le jeune Napoléon qui récite du Corneille avec son frère aîné, qui se fait mettre en congé maladie de l'armée pour rester dans son île chérie, écrit des lettres enflammées à Joséphine qui le trompe, invente une guerre nouvelle, manque rater le coup d'Etat du Dix-huit Brumaire, prend le pouvoir, réforme la France de fond en comble, se couronne, écrit sur lui-même dans les journaux, triche aux cartes, chante taux, dort tout habillé sur le champ de bataille, se dispute avec ses frères et sœurs, déjeune avec son fils sur les genoux, se croit de la famille des souverains d'Europe, ne comprend pas ce qui se passe durant l'incendie de Moscou, refuse de se mettre à l'abri aux Etats-Unis, commande, en exil à Sainte-Hélène, un bijou pour son fils le roi de Rome. Ce bijou, l'auteur le porte sur lui en permanence, de même qu'il a toujours vécu avec l'ombre de l'Empereur. Ni biographie ni essai, son récit animé d'un souffle puissant nous entraîne sur les traces d'un Napoléon inconnu, empereur et être humain, imparfait et prodigieux.


Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
 
Livres sur la Révolution / Ier Empire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres sur l'armee du Second Empire
» Livres sur les guerres de la Révolution
» Adolphe Tiers Histoire du Consulat et de l'Empire (Atlas)
» Cartes de batailles du Second Empire
» [CR] Empire of the Sun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles Impériaux :: BIVOUAC :: Autour du Feu-
Sauter vers: