Les Aigles Impériaux


 
AccueilCalendrierGalerieFAQMembresS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Louis
 
Lannes
 
O'Higgins
 
Bruix
 
Colonel Napoléon I
 
{LCR}Coignet
 
Cassiius
 
Capitaine Montcalm
 
Duchesse de Montebello
 
Kléber
 

Partagez | 
 

 Lannes [Acceptée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lannes
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 29
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Lannes [Acceptée]   Sam 6 Fév - 21:46

L’histoire est faite et écrite et on ne peut la changer. Mais les parallèles existent et peuvent faire d’un ou plusieurs hommes, les mêmes acteurs d’un moment déjà passé.





Paris était terne, la ville lumière n’était plus que l’ombre d’elle-même au regard des passants et citadins qui s’aventuraient dans les ruelles pavées de la capitale. Le soleil ne pouvait plus percer cette pollution de fumée noirâtre qui empêchait les enfants de rêver quand ils levaient leur doux visage vers les astres et vers les cieux.

Depuis la révolution, les pouvoirs s’étaient succédés au contraire des dirigeants qui, pour la plupart, avaient su garder leur place en évitant ainsi de côtoyer de trop près Louisette qui raffolée des hommes aux fonctions importantes.

Voilà cinq ans que le consulat existait. Il faisait régner l’ordre à la version d’un dictateur romain venu "sauver" la République. Au contraire d’aider le peuple, la "grande faucheuse" (surnom que les citoyens soldats ont donné à ce pouvoir qui les envois depuis cinq ans à l’abattoir), le consulat et ses conseillers affamaient la population par les taxes pour soi-disant subvenir aux besoins de la nation.

Les besoins de la nation étaient avant tout ceux de ses dirigeants qui espéraient vaincre les coalitions d’Europe que subissait la France depuis dix ans. Or, depuis dix ans, notre territoire s’était rétréci de presque sa moitié. Le Grand Est était possession Prussienne et je ne doute pas que ces soldats réputés pour leur extrême manque affectif ne s’imaginaient pas quelconques desseins en apercevant de leurs campements, les parisiennes à jupettes de tissu et de soie s’en allant laver le linge dans les points d’eau et rivières entourant la ville.
Pensons bien que ces mêmes rivières étaient à peu près l’équivalent du reste de nos défenses contre l’envahisseur. Seules elles pouvaient encore empêcher l’ennemi de s’abattre sur nos idées comme la grêle s’abat sur les récoltes de blé.


« Mes amis ! Peuple ! Voilà quatre années que je suis parti et voilà ce que je retrouve en venant vous revoir. Un pays pauvre et sans fierté. Dussè-je redonner hargne à cette population forte, faudrait-il encore que je puisse la guider. »
L’ancien Empereur revenait dans sa patrie en simple citoyen d’une nation qui allait redevenir sienne. Le destin en avait décidé ainsi.
Ex Empereur, il n’en restait pas moins le Maréchal Lannes, vainqueur de la bataille de Montebello et de Marengo. Il avait gardé ce charme si apprécié par le peuple et par les femmes des vieux politiciens en bas de soie, véreux et sans intérêts. Son nom était synonyme de Héros de la Patrie.

Au retour sur le sol de France, lui qui avait voyagé en hermite durant tout ce temps, il rallia petit à petit des volontaires croyants en cet espoir tant attendu. Ce n’est pas moins l’équivalent d’un régiment de ligne qu’il forma durant le trajet l’emmenant jusqu’à la capitale défunte. Ayant accosté à Marseille le 8 Brumaire, il arriva à Paris le 17 du même mois.
Lannes savait que les gouvernants n’allaient pas le laisser passer comme cela. Il lui fallait affronter la colère des hommes en noir, référence à la couleur d’habit qu’ils portaient. Ceux que l’on nommait "consul" se disaient du peuple mais ressemblaient plus à des corbeaux de mauvais augures. Ils n’étaient que des fossoyeurs qui enterraient les restants d’âme des pauvre gens.
Le grand Maréchal rentra en capitale vêtu d’une cape noir cachant son uniforme d’officier de la Grande Epoque. Cela lui permit de rencontrer les deux consuls de la "République". En effet, les gardes ne soupçonnant point qu’un danger potentiel se cachait sous cette capuche, il pu entrer au palais sans trop de difficultés.
Là, devant les intéressés dans ce bureau d’or et d’ébène, il se découvrit, montrant ainsi qui était l’étrange visiteur. D’un pas affirmé, il alla ouvrir la fenêtre et dis d’un ton autoritaire : « voyez messieurs l’avis du peuple quant à votre régence ! Il grogne, il gronde, il vente mes chers ! La morale vous oblige à quitter ces lieux car dans votre ingérence vous avez condamné ces gens à la honte de leur nationalité ! »
Le premier des consuls s’avança et dit : « Monsieur, vous avez fuis vos responsabilités et vous n’avez plus rien à faire ici ! Sortez de cette salle avant que la garde soit donnée. »
Le soldat parti.

A cinq kilomètres de là en dehors de la ville, campaient les hommes du Maréchal qui n’attendaient qu’un ordre pour prendre d’assaut le palais consulaire. De ces deux milles hommes, 110 vieux de la Vieille l’avaient rejoint. Ces fidèles grenadiers se rappelaient du général Lannes qui les avait dirigés durant toutes ces victoires !

Lannes convoqua l’officier commandant de la Vieille sous sa tante. Il lui montra ses plans. C’était très simple ; le Maréchal à la tête de la Garde, la milice parisienne n’attaqueraient jamais, ils avaient bien trop de respect pour ses « diables » et son commandant. Alors, le Maréchal irait ainsi accompagné de ses troupes au cœur même de la capitale, dans la demeure des consuls. Là, ces derniers signeraient leur reddition et accepteraient la loi du peuple !
14H30. C’est l’heure ! Le Maréchal Lannes sort de sa tante, et va vers une charrette de vivres située là. Face à elle, les deux milles hommes fidèles à l’Empereur au garde à vous. Leur chef s’avance, monte sur l’attelage et parle : « Soldats ! Hommes de la Garde, Hommes du 99ème de ligne ! Vous m’avez suivi depuis mon retour sur le sol de France. Vous avez failli au code militaire en me rejoignant. Vous avez fait cela, même si, jadis, j’ai envoyé plusieurs de vos compagnons à la mort. Même si aussi je vous ai laissé en partant il y a de ça quatre années. Vous le savez mieux que moi, notre pays va mal et nos idéaux avec ! La France a de nouveau besoin d’un chef, elle m’a appelé et je lui réponds. Nous allons ensemble reconstruire et bâtir une somme de grandeur et de gloire ! Dans une heure, c’est chacun de vous qui serez en haut de l’estrade. Vous serez les valeureux guerriers de la nation ! Qui peut vaincre l’armée de l’Empereur ? Qui peut dérouter ces grognards ? L’enfer même vous a rejeté de ses entrailles et c’est pour ça que je vous ordonne de marcher dès maintenant sur Paris et d’en prendre sa possession ! A moi soldats ! »
S’en suivit un « HOURA » général.
On apporta un cheval blanc de sa robe au Maréchal, il monta et trotta en direction du Commandant de la Garde : « Mon cher Coignet, je compte sur vous pour qu’aucun sang ne jaillisse. Vos hommes garderont le fusil à l’épaule et protègeront les ex consuls dans les rues de la ville durant leur exode. »

Les ordres donnés, le petit peloton démarra sa marche et c’est dans un vent d’espérance et de joie que la troupe fila vers sa destination.
Comme l’avait prévu le Général, aucun garde de la cité ne porta atteinte au bataillon impérial. Au contraire, nombres d’entre eux suivirent les bonnets à poil.
Arrivés au palais, l’officier en charge de la Garde des consuls présenta les armes au Maréchal et le laissa entrer accompagné de ses hommes. Coignet créa un dispositif de sécurité tout autour du bâtiment et rejoignit de suite Lannes dans la maison.
L’arme au poing, les deux consuls ne savaient quoi faire devant cette prise de pouvoir, un peu rapide. Lannes leur prévenu qu’aujourd’hui il n’y aurait pas de morts et qu’ils feraient mieux de baisser leur canon chargé.

S’en suivit la signature du papier donnant tout pouvoir exécutif à Lannes et la remise des sabres en guise de soumission. Nous étions un mois d’automne, nous étions le 18 Brumaire. Les ex magistrats, tête haute signifiant leur fierté, quittèrent la salle avec une peur certaine que l’on pouvait percevoir au fond de leurs yeux sombres. Ils ne savaient pas s’ils pourraient survivre au crachas de la foule, ils ne savaient pas si tout était réellement fini.
Ils étaient presque à traverser l’encadrement de la porte, quand, leur Empereur les stoppa et leur dit : « Messieurs, j’ai fuis mes responsabilités, c’est exact. Au papier de reddition que j’avais face à moi, du début de l’application de la plume sur le bas de page jusqu’à la fin de cette même pose, j’ai effectivement fuis. Cela n’a durée que le temps de la signature. Mais vous messieurs, vous avez fuit de cette fin de pose jusqu’au début de celle que vous avez signé aujourd’hui. Vous avez fuit à vos responsabilités, en la gestion de la nation, en la répartition des biens, en l’application du principe de mérite et en la plus grave de toutes, le respect envers le peuple ! C’est celui-ci qui fait toute une nation et sans lui, vous n’êtes rien ! Maintenant, veuillez sortir de cette pièce. »

Le lendemain, un référendum fut fait. Le Maréchal était élu Empereur des Français.
Coignet était nommé Paire de l’Empire, Général de division et commandant en chef de la Garde Impériale.

Cinq ans plus tard, le territoire de France s’étendait de Brest à Munich et de Rotterdam à Palerme.
La Russie, l’Autriche et la Suède étaient ses alliés. L’Angleterre était en guerre de succession au sein même de ses « royals palais ».


Paris était belle, elle était la lumière du monde par laquelle tous les gens d’Europe devaient passer. Ils comprenaient alors comment un peuple si faible un temps pouvait devenir si fort par la suite et dominer un si vaste territoire.







------------------------------------------------------


- Date de naissance * : 1989
- Ville ou région * : Bretagne
- Pays (si non Français) * : -
- Adresse e-mail * : -
- Id Steam * : xav04
- Pseudo souhaité (historique de préférence) * : -
- Nombre d'étoiles * : 5
- Motivation pour faire partie des Aigles * : -
- Comment avez vous connu le Clan * : -
- Avez vous un microphone ainsi que le logiciel teamspeak (TS) * : oui
- Avez vous quelque chose à rajouter ? négatif!

Lannes revient! Je rassure les tremblants d'inquiétudes contrastées en vous précisant que c'est en tant que soldat que je reviens et non en tant que patron du bazar.
Je vous précise aussi qu'à certains moments je serai absent, pour différentes raisons.

Que cette nouvelle soit bienheureuse pour tous et que la fête commence! (c'est pas moi qui paye la binouze).

A bientôt sur le fofo et sur le multi les amis!


Lannes
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Napoléon I
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 23
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Sam 6 Fév - 21:48

YOUPI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

tonton Lannes revient =D
Revenir en haut Aller en bas
O'Higgins

avatar

Nombre de messages : 1382
Localisation : St Etienne
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Sam 6 Fév - 22:15

Citation :
Les ordres donnés, le petit peloton démarra sa marche et c’est dans un
vent d’espérance et de joie que la troupe fila vers sa destination.
Comme
l’avait prévu le Général, aucun garde de la cité ne porta atteinte au
bataillon impérial. Au contraire, nombres d’entre eux suivirent les
bonnets à poil.
Arrivés au palais, l’officier en charge de la Garde
des consuls présenta les armes au Maréchal et le laissa entrer
accompagné de ses hommes. Coignet créa un dispositif de sécurité tout
autour du bâtiment et rejoignit de suite Lannes dans la maison.
L’arme
au poing, les deux consuls ne savaient quoi faire devant cette prise de
pouvoir, un peu rapide. Lannes leur prévenu qu’aujourd’hui il n’y
aurait pas de morts et qu’ils feraient mieux de baisser leur canon
chargé.

Y'a une erreur dans ce passage, je rectifie bien évidemment ce conte pour laisser place a la réalité, qui explique pourquoi Lannes se retrouve simple soldat:


"Extrait du Figatelli daté du 18 Brumaire

L'ancien Empereur revenant d'exil a tenter aujourd'hui de prendre le pouvoir, accompagné par une compagnie de garde a pied et un rassemblement de miliciens se sont retrouvé bloqué devant la Garde Consulaire du Consul O'Higgins.

Voyant le peu de Gardes Consulaire, le citoyen Lannes envoya a l'assaut ses troupes, le Consul O'Higgins commanda personnellement le feu de sa garde, les troupes du citoyen Lannes s'enfoncèrent dans les rangs des Gardes qui reformèrent une ligne de fer et de feu face aux rebelles. Des coups de canons précédèrent des volées de mitrailles partant des rues annexes, l'artillerie de la garde du Consul Louis était présente, et la Garde Consulaire a cheval encercla et captura les mutins.

Le Citoyen Lannes eu alors le choix, la mort ou l'armée.

Il choisis l'armée. "



Alors on retourne sur le navire quand il revient a flot ma bourrique?


Love from O'Higgins XXXXXXXX
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Napoléon I
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 23
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Sam 6 Fév - 22:38

comme par hasard, t'as le beau rôle dans ce passage ^^
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Montcalm

avatar

Nombre de messages : 354
Age : 24
Localisation : LE QUEBEC TABARNAK!!!!
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Sam 6 Fév - 23:13

Merde lannes! Ta fait un long texte en tabarnak!
Revenir en haut Aller en bas
O'Higgins

avatar

Nombre de messages : 1382
Localisation : St Etienne
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Sam 6 Fév - 23:18

Et si on refuse de le prendre le Lannes?

*Ah merde il est admin...
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 24
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Dim 7 Fév - 0:07

Winnie a écrit:

"Extrait du Figatelli daté du 18 Brumaire

L'ancien Empereur revenant d'exil a tenter aujourd'hui de prendre le pouvoir, accompagné par une compagnie de garde a pied et un rassemblement de miliciens se sont retrouvé bloqué devant la Garde Consulaire du Consul O'Higgins.

Voyant le peu de Gardes Consulaire, le citoyen Lannes envoya a l'assaut ses troupes, le Consul O'Higgins commanda personnellement le feu de sa garde, les troupes du citoyen Lannes s'enfoncèrent dans les rangs des Gardes qui reformèrent une ligne de fer et de feu face aux rebelles. Des coups de canons précédèrent des volées de mitrailles partant des rues annexes, l'artillerie de la garde du Consul Louis était présente, et la Garde Consulaire a cheval encercla et captura les mutins.

Le Citoyen Lannes eu alors le choix, la mort ou larmée.

Il choisit larmée."


La Garde Consulaire tenait ses baïonnettes braquées sur les traîtres. Le commandant de la Vieille, à genoux, vit alors dans les yeux d'un jeune soldat son propre passé ... Une dévotion sans pareille à son chef et à son pays. Une volonté d'Ordre et de Justice.
Il se souvint alors de son serment, vieux de plusieurs dizaines d'années : servir son pays, son chef et son peuple.
Il se releva lentement, toujours les yeux rivés dans ceux du jeune homme. Il regarda ses hommes et leur dit : "Soldats, aujourd'hui nous avons failli détruire notre pays, aveuglé par un homme se réclamant de l'Empereur mais n'en étant que la triste trace du passé. Quoi ?? Nous nous battrions contre nos chefs, alors que les ennemis sont partout autour de notre Nation ??! Aujourd'hui, moi, Jean Roch Coignet, ancien Capitaine de la Garde Impériale, je réitère mon serment de loyauté au Consulat. Je servirai ma Patrie jusqu'à la mort, sans me laisser emporter par la mélancolie du passé. Vive la France et vive les Consuls !".
Le Consul Louis sortit alors des soldats avec lesquels il avait réduit à néant le coup d'Etat du vieux Maréchal. Il se dirigea droit vers les mutins, pris le bras du capitaine et lui dit : "Bienvenue, citoyen".
Les tonnerres de houras qui jaillirent des dizaines de milliers de gorges autour du Palais Consulaire noyèrent alors les serments des autres mutins qui, les yeux emplis de larmes de ferveur, oubliaient la honte d'avoir failli détruire leur pays.

Sous les cris de "Vive la France !", "Vive les Consuls !", le Consul Louis et le Consul O'Higgins se retirèrent alors, suivis du vieux maréchal déchu, du capitaine et de la Garde.

Ce jour-là, les Consuls venaient de gagner une bataille.
La France venait de gagner le monde.


-------------------------------------------------------------


Ben ma couille t'as pris ton temps !
Tu passes Aiglon (administration quand tu nous tiens) :
Sur le forum : Recrue Lannes
Sur steam : ¤{Aiglon}¤ Lannes
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
O'Higgins

avatar

Nombre de messages : 1382
Localisation : St Etienne
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Dim 7 Fév - 0:10

"Communiqué du Consulat:

Le Consul O'Higgins n'a été que légèrement blessé par quelques coups de sabres et plusieurs balles, les chirurgiens s'affairent actuellement a retirer deux balles dans le crâne."

Recrue Lannes... =D
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 24
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Dim 7 Fév - 0:16

"Communiqué du Consulat :

Le Consul Louis, plus habile que son confrère, a su esquiver les coups et s'en tire sans blessures majeures, contrairement à ses ennemis.
Le Ier Corps est heureux d'avoir sauvé le IIème de la honte de la défaite !"

Pardon Higgins c'était trop tentant mdr.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Colonel Napoléon I
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 23
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Dim 7 Fév - 0:20

y a que la vérité qui blesse =P
Revenir en haut Aller en bas
O'Higgins

avatar

Nombre de messages : 1382
Localisation : St Etienne
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Jeu 11 Fév - 1:59

La recrue Lannes est intégrés sans préavis au IIème Corps, aux vues de ses états de services passés et de son statut d'admin (humph...) c'est contraint et forcé que j'accepte sa période d'essais comme accomplis.
Revenir en haut Aller en bas
Lannes
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 29
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Jeu 11 Fév - 2:44

Je vous remercie mon Général. J'espère servir au mieux votre armée.
Revenir en haut Aller en bas
Colonel Napoléon I
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 23
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Jeu 11 Fév - 21:05

il a pas fini la semaine non ? je dis ca parce que je veux que LANNES VIENNE DANS LE Ier CORPS !!!
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 24
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Jeu 11 Fév - 22:03

Lannes ira dans le IIème, c'est au tour d'O'Higgins.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Colonel Napoléon I
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 23
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Jeu 11 Fév - 22:45

pfff c'est nul !
Revenir en haut Aller en bas
[|DRAGON|]-De Nansouty

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Jeu 11 Fév - 23:05

Même avec de l'arthrite sur les doigts, une canne et des cordes pour l'attacher à son cheval, il reprend du service!!

Ce garçon me surprendra toujours!!
Revenir en haut Aller en bas
Lannes
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1526
Age : 29
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Ven 12 Fév - 0:05

Qué tu dis?

AH f'est toi Nanfouty! Fa va fieux? Tes problèmes de dos font rézolu?
Revenir en haut Aller en bas
¤{LCR}¤ Nelson

avatar

Nombre de messages : 277
Age : 26
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Ven 12 Fév - 13:18

Rebienvenue Empereur
Revenir en haut Aller en bas
O'Higgins

avatar

Nombre de messages : 1382
Localisation : St Etienne
Date d'inscription : 03/01/2009

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Ven 12 Fév - 14:38

Louis t'a bien prévu "Antoinette"?
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Nombre de messages : 3450
Age : 24
Localisation : Ain (01) - France
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   Ven 12 Fév - 15:38

T'inquiète pas pour ça ...
Revenir en haut Aller en bas
http://lesaiglesimperiaux.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lannes [Acceptée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lannes [Acceptée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles Impériaux :: BUREAU DU MARECHAL :: Règles & Recrutement-
Sauter vers: