Les Aigles Impériaux


 
AccueilCalendrierGalerieFAQMembresS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Louis
 
Lannes
 
O'Higgins
 
Bruix
 
Colonel Napoléon I
 
{LCR}Coignet
 
Cassiius
 
Capitaine Montcalm
 
Duchesse de Montebello
 
Kléber
 

Partagez | 
 

 Oudinot, Nicolas Charles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Oudinot, Nicolas Charles   Mar 17 Mar - 13:16

Biographie de ce brillant maréchal:

Nicolas Charles Oudinot ,
duc de Reggio, Maréchal (1809)
Bar-le-Duc (Meuse), 1767 - Paris, 1847.


Le «Bayard de l’armée française». (Napoléon)




Ce fils de brasseur choisit de s’engager dans un régiment d’infanterie à 17 ans. Rappelé par son père qui le voudrait comme successeur, Oudinot revient au village et se marie. C’est la Révolution qui le rappelle dans les rangs de l’armée. Cet ancien soldat est vite élu lieutenant-colonel des volontaires de la Meuse.

En 1793, il s’illustre en repoussant une attaque prussienne du château de Bitche. L’année suivante, grâce à un nouveau fait d’armes, il est général de brigade. Il sert ensuite dans l’Armée de Rhin-et-Moselle. A la bataille de Neckerau, il est blessé, la première d’une longue série de blessures, et fait prisonnier, pour être échangé quelques mois plus tard. Oudinot sert ensuite sous Moreau et passe en 1799 dans l’armée d’Helvétie. Masséna, dont il est le chef d’état-major pour la prise de Zurich et de Constance, le nomme général de division.

Quand vient le Consulat, Oudinot poursuit sa carrière auprès de Masséna, lors du siège de Gênes. Il se distingue lors du passage du Mincio en décembre 1800.







En 1805, le voici à la tête de 10 000 grenadiers. Après une série de victoires et une participation importante à la bataille d’Austerlitz, son corps d’élite est surnommé les «grenadiers Oudinot». Le succès ne le quitte pas, notamment à Ostrolenka en février 1807, à Friedland en juin, ce qui lui vaut le titre de comte. En 1808, gouverneur d’Erfurt, il organise l’entrevue entre Napoléon et Alexandre 1er. L’Empereur le présente au tsar comme le «Bayard de l’armée française».

En 1809, Oudinot continue son glorieux parcours, avec un sommet à Wagram où il apporte la victoire par une intervention clairvoyante. Il reçoit le bâton de maréchal quelques jours plus tard, puis le titre ducal.

En 1810, il est chargé d’occuper la Hollande, que Louis Bonaparte vient d’abandonner. Il est ensuite gouverneur de Berlin avant d’entamer la campagne de Russie. Là encore, il se montre admirable, notamment lors du passage de la Bérézina. En 1813, il est de la bataille de Bautzen. Deux mois plus tard, il est battu par Bernadotte à Gross-Beeren. Il se rattrape à Wachau, où il bat le prince de Wurtenberg. C’est ensuite la campagne de France.






Le 4 avril 1814, Oudinot est de ceux qui demandent à l’Empereur d’abdiquer. Il se rallie alors à Louis XVIII, qui lui confie le commandement de l’ancienne Garde impériale. Oudinot est l’un des rares maréchaux à ne pas se rallier à Napoléon lors des Cent-Jours. En récompense, Louis XVIII le nomme commandant de la Garde royale puis de la Garde nationale de Paris. En 1823, Oudinot dirige le 1er corps de l’expédition d’Espagne. En 1830, d’abord retiré dans ses terres, il est nommé grand-chancelier de la Légion d’Honneur en 1839 et gouverneur des Invalides en 1842.

Des onze enfants d’Oudinot, quatre sont des garçons.Tous seront militaires.
Revenir en haut Aller en bas
Capitaine Montcalm

avatar

Nombre de messages : 354
Age : 23
Localisation : LE QUEBEC TABARNAK!!!!
Date d'inscription : 05/01/2010

MessageSujet: Re: Oudinot, Nicolas Charles   Sam 27 Fév - 4:16

Wow... Tres beau parcours!
Revenir en haut Aller en bas
 
Oudinot, Nicolas Charles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Nicolas !
» Unhappy King Charles - GMT
» [Programme TV] A bord du Charles de Gaulle
» BON ANNIVERSAIRE CHARLES ( Alias CBZ-26 )
» [CR] Russian Civil War : Bordel au pays de Nicolas II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles Impériaux :: BUREAU DU MARECHAL :: Règles & Recrutement :: Les membres et leur histoire-
Sauter vers: